Menuiseries bois, alu, PVC et mixtes

Types d'escaliers

Agencement intérieur Langon

Qu’il soit secondaire ou principal, et que ce soit à l’extérieur ou à l'intérieur, la pose d’un escalier est une opération qu’il faut toujours mener à bien. En effet, il faut faire une étude pour définir sa structure et sa forme. Pour déterminer le modèle adapté à votre intérieur, lisez cet article.

La forme idéale pour votre escalier

Pour déterminer la forme idéale de votre escalier, il est indispensable d‘évaluer la taille de votre espace. Il existe trois principaux types d’escaliers et chacun d’eux présente différentes formes qui lui permettent de s’adapter facilement à tous les volumes et les configurations. Voici quelques exemples :

L’escalier droit

Celui-ci est le plus facile à construire. Il peut être fabriqué avec différents matériaux, comme la pierre, l’acier, le bois, le verre ou le béton et permet de relier 2 étages sans changement de direction ni d’interruption. Il peut également posséder plusieurs variantes, comme :

  • Une crémaillère
  • Un double limon ou un limon bilatéral

L’escalier droit peut aussi être adossé ou non adossé à un mur. De plus, il est très avantageux par rapport à un escalier hélicoïdal ou tournant.

L’escalier tournant

À la différence des autres formes d’escalier, l’escalier tournant peut présenter 1 ou 2 angles droits. Il est parfait si vous n’avez pas assez de place pour un escalier droit. Pour votre information, l’escalier tournant peut être conçu avec tous les matériaux. Il est également adapté à tous les styles d’intérieur et d’extérieur. Vous pouvez aussi faire fabriquer un placard et le poser sous ce type d’escalier.

L’escalier hélicoïdal

Celui-ci est classé dans la grande famille des escaliers secondaires. Il se distingue par sa facilité d’installation. De plus, il n’encombre pas, ou peu, le sol. C’est la forme d’escalier la plus élégante et qui n’exige pas beaucoup de place.

Contrairement aux escaliers tournants ou droits, les escaliers hélicoïdaux sont autoporteurs. Cela signifie que leur mise en place ne nécessite pas la pose d’appui.

Le choix de la structure de votre escalier

Le choix de la structure de l’escalier est aussi un critère qu’il ne faut pas prendre à la légère. Pour en choisir une, il est conseillé de connaître tous les types : suspendu, encloisonné, à limon central, autoportant, etc.

L’escalier suspendu

L’ escalier suspendu permet de rehausser le charme de votre intérieur. En effet, il est esthétique, confortable et possède une structure quasi-invisible. Sa mise en place permet donc de donner un style épuré et moderne à votre espace.

Les marches sont généralement maintenues par un système assez sophistiqué. En effet, elles sont reliées au mur via des goujons en métal. L’escalier n’a donc pas besoin de contremarches ou de limons. Ne vous fiez pas à l’apparence, car cette structure peut parfaitement supporter des charges que la plupart des autres escaliers ne peuvent pas endosser.

L’escalier encloisonné

Un escalier encadré par des parois sur toute sa hauteur est appelé escalier encloisonné. Il peut être équipé d’une porte. Mais pour cela, il faut faire appel à un professionnel spécialisé dans la pose de menuiseries. En outre, l’escalier encloisonné permet d’optimiser l’isolation thermique et acoustique entre les niveaux. Fabriqué en verre, en inox ou en bois, ce type d’escalier est adapté à tous les styles de décoration d’intérieur. 
Notez que l’idée d’encloisonner un escalier est très avantageuse, car cela permet d’éviter la pose d’une rampe d’appui.

L’escalier limon à central

Celui-ci est plus élégant, plus solide et plus élancé que l’escalier suspendu et l’escalier à 2 limons latéraux. Il est généralement constitué de marches qui reposent sur un limon central : un peu comme la colonne vertébrale de la structure. Cela lui procure élégance et légèreté. Il peut être fabriqué en inox, en acier et en bois.

Après avoir choisi le type et le modèle de votre escalier, vous pouvez contacter La SAS LOSSE pour réaliser sa pose. Il s’agit d’une entreprise située à Gajac et qui réalise tous travaux de menuiserie.

L’escalier autoportant

Le premier avantage de cet escalier réside dans sa facilité d’installation. De plus, il peut être posé partout : à l’intérieur comme à l’extérieur. Comme son nom l’indique, sa mise en place ne nécessite pas de limon ni de mur porteur.

Il peut être fabriqué avec différents matériaux, comme le métal, le bois et le béton.